La transition d’entreprise : conférence d’Isabelle Lafont et de Benoît Lapointe lors du 70e congrès annuel de l’AQDFL

Isabelle Lafont et Benoît Lapointe sont conférenciers invités dans le cadre du 70e congrès de l’Association québécoise de la distribution des fruits et légumes (AQDFL) qui est en cours au Hilton Lac-Lemy. Ils abordent ce matin le sujet de la transition d’entreprise. Comment s’y préparer tout en gérant l’entreprise au quotidien n’est pas une mince affaire. Repousser au lendemain la planification de la relève ou le règlement de relations parfois difficiles avec les associés et actionnaires peut s’avérer périlleux et coûteux pour l’entreprise, en cas de mésentente ou de conflits. La présentation a pour but de présenter les pièges à éviter ainsi que les outils disponibles afin de prévenir les conflits, retenir le talent, et permettre une transition harmonieuse en favorisant une relève.

Belleau Lapointe dépose deux demandes d’autorisation pour exercer des actions collectives contre Desjardins

Belleau Lapointe a déposé devant la Cour supérieure du Québec deux demandes d’autorisation pour exercer des actions collectives contre Desjardins, l’une visant le produit Assurance-prêt étudiant et l’autre visant le produit Assurance vie-épargne :

  1. Desjardins aurait imposé aux membres du groupe envisagé l’adhésion à une assurance-prêt étudiant, sans leur consentement préalable. Cette assurance était automatiquement ajoutée aux modalités de remboursement des étudiants qui n’avaient pas conclu d’entente de remboursement avec Desjardins, dans les six mois suivant la fin de leurs études.
  2. Desjardins aurait unilatéralement imposé aux membres du groupe envisagé l’adhésion à une assurance Protection Cancer débutant le ou vers le premier juin 2016, sans obtenir leur consentement préalable.

Pour en savoir plus sur ces deux demandes d’autorisation ou pour vous inscrire sur la liste des membres de ces actions collectives, consultez les liens suivants :

Suivez ce dossier dans les médias :

Meubles Léon condamnée à payer 1,7 million à des milliers de consommateurs québécois pour publicité trompeuse

Les avocats du cabinet Belleau Lapointe, procureurs d’Option consommateurs, sont fiers du travail accompli dans l’action collective visant Meubles Léon. Dans une décision récente, la Cour supérieure du Québec l’a condamnée à payer 1,7 million de dollars à quelque 7360 consommateurs floués en raison de sa publicité trompeuse.

Rappelons que l’action collective avait été intentée par Option consommateurs en novembre 2009, au sujet des frais annuels de 21 $ facturés aux consommateurs dans le cadre de la campagne de publicité « achetez maintenant, payez plus tard ». Option consommateurs estimait que Meubles Léon avait donné des informations trompeuses lors de la promotion de son programme de financement.

Pour en savoir plus sur l’action collective : http://recourscollectif.info/fr/dossiers/leon/

Suivez ce dossier dans les médias :

Belleau Lapointe accueille Jérémie Longpré

Les membres du cabinet d’avocats-plaideurs Belleau Lapointe sont heureux d’accueillir Jérémie Longpré, un avocat en litige et action collective, au sein de leur équipe.

Avant de se joindre au cabinet, Jérémie a effectué son stage et débuté sa pratique en litige civil et commercial au sein d’un cabinet de Québec. Il a complété son baccalauréat en droit à l’Université Laval, à Québec, où ses résultats académiques lui ont valu une inscription au Tableau d’honneur. Avant de commencer à exercer, Jérémie a effectué un stage d’un an à titre de recherchiste auprès de l’honorable Julie Dutil, juge coordonnatrice de la Cour d’appel du Québec.

Engagé dans la communauté, Jérémie siège présentement au comité de rédaction de l’ExtraJudiciaire, le journal du Jeune Barreau de Montréal, pour lequel il est aussi chroniqueur. En 2016, il a été finaliste pour la remise de l’Hommage du Lieutenant-gouverneur soulignant l’excellence des résultats académiques et l’engagement social et universitaire.

Pour en savoir plus sur Jérémie, consultez sa biographie.

Feu vert pour une action collective visant un cartel allégué de fabricants de piles rechargeables au lithium-ion

Belleau Lapointe représente Option consommateurs qui vient d’obtenir l’autorisation d’exercer une action collective au nom des personnes qui ont acheté au Québec, entre le 24 février 2004 et le 30 septembre 2008, une ou des piles au lithium-ion rechargeables ou un des produits équipés de piles au lithium-ion rechargeables.

Ces piles se retrouvent dans une quantité importante de produits d’usage quotidien, tels que les téléphones cellulaires, tablettes électroniques, lecteurs de livres électroniques et ordinateurs, pour n’en nommer que quelques-uns.

Cette action vise les fabricants qui dominent le marché mondial des piles au lithium-ion rechargeables, soit : LG, Panasonic, Sony et Samsung.

Pour suivre cette action collective, inscrivez-vous sur le site web de Belleau Lapointe : http://recourscollectif.info/fr/dossiers/batteries/.

Belleau Lapointe recrute : deux avocats de litige recherchés !

Le litige vous passionne ? C’est votre chance ! Faites le saut au sein de notre équipe ! Nous recherchons deux avocats de litige possédant respectivement moins de 2 ans et de 3 à 5 ans d’expérience.

Faites-nous parvenir votre lettre de présentation, votre curriculum vitae et vos relevés de notes à . Seuls les candidats retenus pour une entrevue seront contactés.

BELLEAU LAPOINTE_avocats de litige recherchés

 

Le règlement à l’amiable dans l’action collective de Mount Real est approuvé

La Cour supérieure du Québec a approuvé l’entente de règlement dans l’action collective de Mount Real. Le montant du règlement s’élève à environ 43 millions de dollars. L’entente de règlement met fin à l’action collective contre les défendeurs qui règlent sans admission de responsabilité, mais pas contre les auteurs de la fraude. Toute l’équipe de Belleau Lapointe et Trudel Johnston Lespérance est fière d’avoir aidé les victimes du scandale financier Mount Real.

Dossier Volkswagen : Belleau Lapointe, procureurs dans l’action collective sur les véhicules diesel TDI de 2,0 L de Volkswagen, se réjouit de l’entente de règlement obtenue

L’équipe de Belleau Lapointe, procureurs d’Option consommateurs, est fière du travail accompli dans l’action collective sur les véhicules diesel TDI de 2,0 L de Volkswagen. En effet, les tribunaux du Québec et de l’Ontario ont approuvé l’entente de règlement visant à régler, au Canada, les réclamations des clients concernant l’affaire des émissions des véhicules diesel 2,0 L qui touche environ 105 000 véhicules.

À compter du 28 avril, les membres de l’action collective canadienne, de même que les propriétaires et les locataires américains de véhicules TDI de 2,0 L visés et initialement achetés ou loués au Canada, pourront soumettre une demande de réclamation au moyen d’un portail en ligne accessible sur le site web du règlement ou d’un formulaire papier (disponible sur le site du règlement ou en appelant le Centre de réclamation au 1 888 670-4773).

Lorsque leur réclamation sera approuvée, les demandeurs pourront, s’il y a lieu, prendre rendez-vous chez le concessionnaire Volkswagen ou Audi canadien de leur choix pour procéder aux transactions prévues au règlement.

Rappelons que le règlement est évalué à un maximum de 2,1 milliards de dollars.

  • Prenez connaissance du communiqué de presse conjoint des parties annonçant l’approbation de l’entente de règlement.
  • Visitez le programme de règlement concernant les émissions des Volkswagen/Audi TDI de 2,0 litres au Canada.

Daniel Belleau et Maxime Nasr à nouveau reconnus comme “Étoile du litige” par Benchmark Canada

Deux associés de Belleau Lapointe, Daniel Belleau et Maxime Nasr, sont salués par leurs pairs et reconnus une fois de plus comme « Étoile du litige » par Benchmark Canada. Daniel Belleau, qui fait partie du guide depuis son année inaugurale en 2012, est nommé cette année « Étoile du litige » en action collective et en litige commercial général. Pour sa part, Maxime Nasr y est nommé « Étoile du litige » en action collective, et ce depuis 2015.

Benchmark Canada publie chaque année son classement dans « The Guide to Canada’s Leading Litigation Firms and Attorneys ». Cette sixième édition recommande également le cabinet Belleau Lapointe dans son classement général des cabinets recommandés au Québec. Daniel belleau, avocat et associé, Litiges et recours collectifs

Daniel Belleau, associé

Maxime Nasr, associé

Eric David a présidé la conférence « Le processus d’autorisation des actions collectives est-il utile ?»

Le 15 février dernier, Eric David a présidé une conférence intitulée « Le processus d’autorisation des actions collectives est-il utile ?» Organisée par l’Association du Barreau canadien, la conférence avait pour but de répondre à la question posée par la Juge Bich dans l’arrêt Boiron: « Le processus d’autorisation doit-il être abandonné ou réformé ?» Les honorables Pierre J. Dalphond et André Rochon ainsi que Mes Jacques Larochelle et Sylvie Rodrigue ont exposé les pour et les contre du processus d’autorisation.

Pour consulter l’article de l’Association du Barreau canadien en lien à cette conférence cliquez ici.

Éric David, avocat en litiges
Eric David, avocat associé.